Articles

Conseils d'un Fesseur

Comment donner la Cane anglaise ?

Cher Didier, voici le moment de te donner ton cours de "cane". Nous avons pour cela deux charmants garçons, Patrick et Pascal. Ils sont tous les deux punis et méritent comme châtiment, de recevoir cet instrument redoutable cher à nos amis de Grande-Bretagne. Nous pouvons donc sans état d’âme nous servir de leurs fessiers pour cette leçon.

Certains considèrent la cane comme le début de pratiques purement S.M., et que cela n’a rien avoir avec notre fantasme. Ils ignorent certainement que ce noble instrument équivaut pour certains pays à notre martinet. Evidemment je suis contre la pratique du châtiment corporel qui est lié à cet objet comme à Singapour par exemple. Je parle ici de son utilisation entre deux personnes consentantes et qui pourrait rappeler des souvenirs de films comme " Another country ".

La cane fait parti des instruments les plus douloureux, il faut donc que le puni ait une totale confiance dans celui qui va la lui administrer. Pour que l’ambiance d’une séance de cane soit parfaite, tu dois accompagner la punition d’un cérémonial. Il existe deux styles pour administrer la cane, et plusieurs positions sont possibles. Dans cette leçon je ne te parlerai pas du fessé qui est allongé sur un canapé. Cette position, souvent pratiquée, n’est pas une position qui correspond à un amateur de cane.

Pour moi, le châtiment de la cane intervient à la fin d’une punition pour une faute (retard dans une convocation, manquement à la discipline...) et elle est souvent le " bouquet final " d’une longue correction. Mais la cane peut-être une correction à part entière comme cela va être le cas ce soir pour nos deux amis.

Il existe donc deux manières de donner la cane. Avec Patrick, nous allons la lui administrer de la manière la plus spectaculaire pour ceux qui regardent la séance.

" Patrick vient vers moi. Tu baisses ton pantalon et le slip aux chevilles, tu te penches en avant, les mains sur les genoux !" cette position est la plus classique. Mais tu peux aussi faire appuyer le puni sur une table ou sur les rebords d’une chaise. Comme tu vois, j’ai déculotté Patrick, et c’est donc à nu que la correction va être donnée. Cela permet outre de voir ces jolies fesses imberbes et musclées, de vérifier à chaque coup la marque de la badine.

" Patrick, tu vas recevoir pour tes insolences douze coups de cane. Tu devras les compter, et ne pas bouger. Si tu te relèves le coup donné ne compte pas. Compris ? "

Ton fessé est donc en position, tu te mets à cinq ou six pas en arrière. En marchant vite et en levant la cane tu viens frapper les fesses. Il faut, lorsque tu arrives sur la cible, viser uniquement la fesse qui se trouve de ton coté. Puis tu vas te remettre tranquillement en position. Tu attends quelques secondes et tu recommences l’opération. Cette façon de donner est très douloureuse pour le puni, il faut donc faire attention de ne pas donner le coup sur les reins ou les cuisses.

Je donne les dix coups suivants et nous passons à Pascal...entre le sixième coup et le septième tu fais une petite pause de une à trois minutes en laissant la puni dans sa position. Les coups de canes se donnent par série de six. Si tu veux initier un partenaire à la cane, tu donnes les quatre premiers coups moyens et les deux derniers assez forts pour qu’il mesure bien toutes les sensations de cet instrument.

Voilà, les douze coups sont donnés. Patrick, habitué à ce genre de punition, va maintenant remonter son pantalon, puis va venir me remercier en me serrant la main. L’oubli de cette politesse entraînerait six coups supplémentaires.

Bien, nous allons maintenant passer à Pascal, qui va se mettre dans la même position. Dans cette manière de donner, tu te mets légèrement devant lui à ses cotés. La distance entre toi et lui correspondant à la longueur de l’instrument. Avec le bout de la cane tu dois toucher la fesse extérieure. Même principe, une série de six coups. Pascal a fait des efforts ce mois ci, nous lui donnerons donc que six coups. Il devra les compter, et me dire à chaque fois s’il est prêt pour le coup suivant sans pour autant que l’attente ne dépasse une minute. Plus le temps est long, plus le coup est fort. Tu dois tenir fermement la cane, il ne faut pas qu’elle rebondisse sur la fesse. Tu te mets bien droit, la main gauche dans le dos, et tu lèves bien haut l’instrument. Le coup doit arriver bien au milieu des fesses et le bout de la cane ne doit pas blesser le flanc de la fesse.

Voilà, les six coups sont donnés, Pascal s’est rhabillé. Mais comme tu peux le constater, il a oublié le remerciement, il va donc se remettre en position pour les six nouveaux coups, tu vas pouvoir lui appliquer.

Dominique (0023), Président du Clef

14.05.2014
 
Commentaires

Trier par: 
Par page:
 
  • Pas encore de commentaire
Actions
Evaluer
7 votes
Recommander